Réseau Inter-Centre

Le Réseau Inter-Centre est constitué principalement du Sentier Inter-Centre. Ce sentier dédié au ski de fond nordique et à la randonnée pédestre durant l’été est le plus ancien sentier du réseau. S’y ajoute le Sentier Montagne Blanche, le Sentier La Grise, plusieurs sentiers de raquette, deux refuges, ainsi que trois stationnements gratuits

En plus d’enchainer la possibilité de rejoindre trois sommets parmi les plus hauts de la région, les montagnes Noire, Blanche et Grise, vous n’y croiserez aucune route et aucune résidence.

On peut opter pour des sorties d’une journée ou effectuer un séjour prolongé avec coucher dans un des deux refuge, soit « Le Nordet » ou « de l’Appel ».

Le Réseau Inter-Centre a été créé en 1982 et c’est un organisme entièrement administré par des bénévoles qui en gèrent et entretiennent toutes les infrastructures.

Le Sentier National au Québec (SNQ) emprunte plusieurs sentiers du Réseau.

Sentier Inter-Centre

Ce sentier s’étend sur une distance de 26,7 kilomètres pour le ski de fond nordique et la randonnée pédestre durant l’été.

Vous croiserez le lac Lézard, lac en Croix, lac Raquette, lac de l’appel, lac Bruyère, la montagne Noire pour atteindre le site historique du Liberator Harry et à son sommet un magnifique mirador d’une hauteur de 11 mètres (36 pieds), vous atteindrez les deux refuges Le Nordet et de l’Appel, vous passerez près de la montagne Blanche et sur les flancs de la montagne Grise, vous aurez une vue magnifique sur les montagnes entourant le mont Tremblant.

C’est un sentier d’une difficulté cotée « très difficile »; le gain d’élévation est de 1 075 m et la perte d’élévation est de -1 072 m.

Sentier La Grise

Ce sentier de 5,5 kilomètres est réservé au ski de fond nordique et à la randonnée pédestre durant l’été; il permet d’atteindre le sommet de la montagne Grise et à un très beau point de vue situé sur le site d’une ancienne tour de surveillance des feux de forêt, puis de vous rendre au refuge Le Nordet.

Sentier Montagne Blanche

D’une longueur de  5,0 km permettant d’atteindre le sommet de la montagne Blanche, avec en prime trois beaux endroits d’observation, ce sentier est réservé au ski de fond nordique et durant l’été, à la randonnée pédestre. Au retour du sommet, vous aurez l’option de vous rendre au refuge de l’Appel ou de retourner au stationnement du lac du Rocher.

Sentier National au Québec (SNQ)

Le SNQ emprunte en grande partie le Sentier Inter-Centre, la totalité du Sentier Montagne Blanche et une importante portion du Sentier La Grise.

Il est le plus long sentier en milieu naturel de la province dédié à la randonnée pédestre, à la raquette et au ski de fond nordique. De Gatineau jusqu’à Gaspé, il traverse pas moins de 9 régions touristiques du Québec: l’Outaouais, les Laurentides, Lanaudière, la Mauricie, Québec, Charlevoix, Manicouagan, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie.

Sentiers de raquette

Boucle de raquette du Belvédère
Facile 930 m

Vous accédez à ce sentier par le stationnement P1 sur le chemin Régimbald, puis en parcourant le Sentier des randonneurs. C’est une boucle de 930 m de niveau facile et vous accéderez à un point de vue sur le lac Archambault et le mont Garceau. Le retour au stationnement s’effectue par le Sentier des randonneurs.

Sentier des refuges
Difficile 10,0 km

Du stationnement au lac du Rocher, vers le refuge de l’Appel. Au refuge, trois options de retour sont offertes; vous pouvez poursuivre en direction du refuge Le Nordet, emprunter le sentier TC ou revenir sur vos pas.

Sentier du lac Bruyère
Intermédiaire 10,6 km

À partir du stationnement Le Nordet sur le chemin du même nom, ce sentier vous conduira au refuge Le Nordet, contournera le lac Bruyère et vous ramènera à votre point de départ.

Sentier TC
Difficile 5,3 km

Ce sentier que vous empruntez à partir du stationnement au lac du Rocher, vous conduira au sommet de la montagne Blanche et à un magnifique point de vue. Vous pouvez atteindre le refuge de l’Appel via le Sentier des refuges et revenir à votre point de départ.

Ce sentier a été aménagé en 2017 par Jean-Guy Crête, Claude Talbot et plusieurs bénévoles. Il porte le nom « Sentier TC » en l’honneur des deux principaux instigateurs « Talbot » et « Crête ».