Le Sentier National et le sentier Inter-Centre

Le Sentier National Canadien

Il existe partout dans la province de Québec et au Canada des sentiers de randonnée qui sont utilisés depuis plus ou moins longtemps. Certains sont bien entretenus parce que des clubs, des municipalités, des entreprises privées ou des organismes sans but lucratif s'en occupent.

Tous ces sentiers ne sont pas a priori reliés entre eux. Les liens entre ce qui existe déjà, voilà ce à quoi s'intéresse une organisation comme le Sentier national canadien et ses sections provinciales.

C'est ainsi que la première intervention du Sentier national a débuté en 1987 avec l'identification de deux sentiers déjà en opération soit le Bruce Trail et le Rideau Trail en Ontario.

L'idée d'un sentier traversant le Canada a germé dès les années 1970 dans la tête d'un Albertain de Canmore, Doug Campbell. En 1977, l'organisation prend forme et se donne un statut officiel. Ainsi naît l'Association Canadienne du Sentier national et en anglais, le National Trail Association of Canada.

Le Sentier national du Québec (SNQ)

Carte du Sentier National

 

La section provinciale du Québec du Sentier national canadien, le Sentier national du Québec (SNQ) identifia sa première piste de randonnée dans Lanaudière en 1990, le Sentier de la Matawinie.

De la province de l'Ontario jusqu'à celle du Nouveau-Brunswick, 1 500 km de sentier sont projetés par le SNQ. Depuis 1990, plus de la moitié du trajet a été identifié. Inter-Centre est une de ces sections. Probablement que son dynamisme y joue un rôle certain.

Le Sentier Inter-Centre et le Sentier National du Québec (SNQ)

Carte du Sentier NationalLa corporation de grande randonnée des Laurentides met à la disposition du SNQ son SENTIER INTER-CENTRE, un tronçon de 25 km et autorise par le fait même la pose de leurs balises. Par conséquent, on retrouve outre les balises propres au sentier Inter-Centre, la balise double rectangle blanc et rouge du SNQ. Inter-Centre s'efforce également de réaliser des aménagements selon des normes pancanadiennes. Ce qui implique parfois des coûts d'exploitation plus élevés que prévus. Rappelons qu'Inter-Centre est entretenu par des bénévoles.

Il arrive que des travaux puissent être réalisés conjointement par ces deux corporations, pensons au pont de la Vallée. La dimension du pont, qui faisait plus de dix mètres, devait respecter certaines exigences normatives du Ministère des ressources naturelles. Un plan conforme, élaboré par un ingénieur, fut présenté et accepté par ce Ministère. Les matériaux donnés par une scierie furent acheminés en motoneige pendant l'hiver 2004 par des bénévoles d'Inter-Centre. Finalement, une équipe du Sentier national du Québec et quelques bénévoles d'Inter-Centre unissaient leurs efforts pour la réalisation du projet. L'équipe du Sentier national du Québec était subventionnée par un programme de Volet II. Inter-Centre s'est occupée de la surveillance des travaux réalisés par des bénévoles. Ce genre d'intervention et de collaboration quoique ponctuelles constitue tout de même une aide précieuse aux deux organisations.

Bluebee

Un gros merci à nos partenaires

Municipalité Lac Supérieur Municipalité de Saint-Donat Municipalité de Val-des-Lacs CMC Talbot La Foulée Fondation Hydro Québec pour l'environnement T.D.L.